André PLANSON (1898-1981)

Prix / Price : 
- 2 000 €
2 001 - 5 000 €
5 001 - 10 000 €
+ 10 000 €

 

 

Nymphes et chasseurs,  tapisserie d'Aubusson tissée par l'atelier Pinton pour la Compagnie des Arts Français.
1941.

La place d'André Planson dans l'histoire de la tapisserie est liée au rôle que voulût lui donner Jacques Adnet dans le cadre de la synthèse des arts prônée au sein de la Compagnie des Arts Français, dont il était directeur. Dès 1941, Adnet sollicite plusieurs peintres (Brianchon, Vera,.... et Planson) afin de réaliser des cartons de tapisserie, en lien avec le mobilier et l'architecture intérieure : "nous avons voulu démontrer que la tapisserie contemporaine trouve sa place dans un ensemble et peut aider efficacement à l'ambiance d'une pièce" (L. Chéronnet, Jacques Adnet, Art et Industrie, 1948). La compagnie des Arts Français organisa tout au long des années 40 des expositions de tapisserie dans ses locaux. Ces vélléités décoratives, importantes pour le renouveau de la Tapisserie, restent cependant éloignées des préoccupations de Lurçat et de ses épigones.

Le style aimable et joyeux (qu'on songe aux réalisations contemporaines de Lurçat ou de Gromaire) de la Compagnie apparaît pleinement dans ce carton de 1941, qui réactualise les thèmes traditionnels de la tapisserie, à mi-chemin entre scène de chasse et plaisirs champêtres, dans une volonté de renouveau du grand goût décoratif. Si certaines innovations techniques de l'école de Lurçat sont déjà assimilées (tons comptés, gros point,...), on remarque que cette volonté décorative est encore influencée par la technique picturale (utilisation de la perspective, des dégradés dans les chairs,...)

Hauteur (en cm) : 
200
Largeur (en cm) : 
290