Huguette ARTHUR-BERTRAND (1922-2005)

Prix / Price : 
- 2 000 €
2 001 - 5 000 €
5 001 - 10 000 €
+ 10 000 €

 

Les Boro-boro, tapisserie tissée par l'atelier Legoueix.
Bolduc signé de l'artiste, n°3/6.
Circa 1980.

 

Huguette Arthur Bertrand figure parmi les premiers représentants de l’art abstrait lyrique français d’après-guerre, au côté de Soulages, Bryen ou Bazaine,…Dès la fin des années 60, elle est tissée à l’atelier de Saint-Cyr de Pierre Daquin, en même temps que d’autres artistes défendus par la galerie Arnaud (Guitet, Fichet,….). Elle travaille ensuite avec les jeunes liciers de l'atelier 3, puis avec l’atelier Legoueix d’Aubusson, et se verra consacrer une exposition à « La Demeure » en 1975.

Son intérêt pour la tapisserie rejoint ses préoccupations concernant l’intégration des arts plastiques à l’architecture (elle concevra par exemple des murs-paravents, tissés double-face) ; ses tapisseries transposent les oeuvres contemporaines de l’artiste (souvent de petites aquarelles ou gouaches, qui servent de « carton mental », transformé par l’artiste en un carton, lui-même susceptible d’évoluer en cours de tissage, dans un dialogue permanent entre artiste et lissiers), dynamiques, souvent à fonds blancs, et qui utilisent fréquemment des procédés de reliefs et de dégradés, comme sur notre modèle.

 

 

Bibliographie :
Cat. Expo. Huguette Arthur Bertrand Tapisseries, galerie la Demeure, 1975
Tapisserie d’Aubusson, association du développement du pays d’Aubusson, 1983, ill.p.57
R. Guinot, la tapisserie d’Aubusson et de Felletin, Lucien Souny, 2009, ill. p.139

 

Hauteur (en cm) : 
205
Largeur (en cm) : 
160