Jean-Michel FOLON (1934-2005)

Prix / Price : 
- 2 000 €
2 001 - 5 000 €
5 001 - 10 000 €
10 001 - 25 000 €
+ 25 001 €

 

L'arbre qui pense, tapisserie tissée à Aubusson par la manufacture Robert Four.
Avec son bolduc, n°5/6.
1971.

 

Artiste complet, qui pourtant disait n’être « ni peintre, ni dessinateur, ni affichiste, ni écrivain, ni graveur. Je ne suis ni abstrait, ni figuratif. …
Je ne comprends pas mes images, et chacun est libre de les comprendre comme il veut. J’ai seulement essayé de fixer mes propres rêves, avec l’espoir que les autres y accrochent les leurs », Folon a rencontré un incroyable succès, depuis les illustrations pour les grands magazines américains dans les années 60, les nombreuses affiches, les œuvres présentées aux biennales de Venise et de Sao Paulo, les génériques pour Antenne2,….Rien d’étonnant, dès lors, à ce qu’il se soit intéressé aussi à la tapisserie (sa plus grande composition, 80 m² figure au Centre des Congrès de Monaco, tissée, comme les autres, par l’atelier Four), dans son style clair et mesuré, et dont l’inspiration n’est pas sans rappeler son compatriote Magritte.

L’esthétique de « L’arbre qui pense » est très inspirée de l’aquarelle (teintes pâles, effets de dégradés,…), médium de prédilection de Folon (il y aura aussi une lithographie), ce qui lui donne une spécificité aux antipodes des créations d’autres peintres-cartonniers contemporains. Le titre quant à lui renvoie à un poème de Queneau, mais peut-être n’est-ce qu’une coïncidence ?

La tapisserie est reproduite dans le classeur "Tapisserie d'Aubusson" édité par la Chambre de commerce et d'Industrie de Guéret au début des années 80 pour illustrer le savoir-faire des ateliers d'Aubusson.

 

Bibliographie :
Cat. Expo La tapisserie en France, 1945-1985, ENSBA, 1985 (ill. p.72)

 

Hauteur (en cm) : 
141
Largeur (en cm) : 
213