Louis-marie JULLIEN (1904-1982)

Prix / Price : 
- 2 000 €
2 001 - 5 000 €
5 001 - 10 000 €
+ 10 000 €

 

Cydalise II,  tapisserie d'Aubusson tissée par l'atelier Legoueix.
Avec son bolduc signé de l'artiste, n°1/6.
1953.

 

Après l'habituel passage par la décoration murales dans les années 30,  Jullien vient à Aubusson en 1936, se lie à Picart le Doux en 1947 et devient membre de l'A.P.C.T. (Association des Peintres-Cartonniers de Tapisserie). Il se consacre alors à la tapisserie avec zèle et réalisera 167 cartons, d'abord figuratives, à la suite de Picart le Doux et de Saint-Saëns, puis sous l'influence des thèmes scientifiques abordés, il évolue vers l'abstraction. En 1981, deux ans avant sa mort,  il fait don de son atelier au Musée départemental de la tapisserie à Aubusson.

« Cydalise et le Chèvre-pied » (Jullien réunira les 2 personnages dans un même carton de 1955) est à l’origine un ballet de Gabriel Pierné ; le sujet permet à Jullien d’exprimer toute sa verve et sa fantaisie dans une thématique que Saint-Saëns développera abondamment.

 

Bibliographie :
Cat. Expo. Hommage à Louis-Marie Jullien, Aubusson, Musée départemental de la Tapisserie, 1983

 

Hauteur (en cm) : 
140
Largeur (en cm) : 
80