Lucien COUTAUD (1904-1977)

Coutaud passe-temps
Coutaud passe-temps
Coutaud passe-temps
Coutaud passe-temps
Coutaud passe-temps
Coutaud passe-temps
Prix / Price : 
- 2 000 €
2 001 - 5 000 €
5 001 - 10 000 €
+ 10 000 €

 

Passe-temps,  tapisserie d'Aubusson tissée par l'atelier Pinton.
Avec son bolduc.
1948.

 

Peintre et graveur, Lucien Coutaud travaille aussi pour le théâtre avec Dullin, Barrault : il réalise alors de nombreux décors et costumes. Mais c’est la rencontre avec Marie Cuttoli en 1933 qui l’amènera à la tapisserie : celle-ci lui commande alors surtout des  cartons de sièges . La plupart des tapisseries suivantes seront tissés chez  Pinton pour la Compagnie des Arts Français, qui vise à intégrer la Tapisserie dans le décor intérieur. Les 3 dernières tapisseries de l’artiste en 1960 témoignent de sa renommée puisque « Jardins exotiques » ornent le salon de Première Classe du « France « .
Les qualités de scénographe influencé par le surréalisme se reflètent dans l’œuvre tissée de Coutaud : son univers est figuratif, mais stylisé (les formes sont aiguës, hachées), résolument onirique, avec d’insolites bordures très souvent.

Le modèle se compose de 8 feuilles tissées en paravent (et parfois intitulé « les jeux »), ou en tapisserie murale, avec plus ou moins de panneaux, disposés de façon aléatoire : notre exemplaire ne contient que 3 panneaux, ce qui donne un format carré (à comparer à celui du Musée des Beaux-Arts de Nîmes : Cat. Exp. Lucien Coutaud, œuvre tissé, illustrée p.38, à 4 feuilles). On y retrouve les préoccupations de Coutaud sur les jeux scéniques (les trappes, les personnages-automates,…) qui donnent une connotation magique au sujet.

 

Bibliographie :
J. Cassou, M. Damain, R. Moutard-Uldry, la tapisserie française et les peintres cartonniers, Tel, 1957
Cat. Exp. Lucien Coutaud, œuvre tissé, Aubusson, Musée Départemental de la Tapisserie, 1988-1989, illustrée p.38


 

Hauteur (en cm): 
185
Largeur (en cm): 
190