Mario PRASSINOS (1916-1985)

Prix / Price : 
- 2 000 €
2 001 - 5 000 €
5 001 - 10 000 €
+ 10 000 €

 

Oiseaux et avions, tapisserie d'Aubusson tissée par l'atelier Goubely.
Avec son bolduc signé de l'artiste
.
1952.

"Je me suis intéressé à la tapisserie surtout parce que j'étais excité par la technique du carton numéroté qui consiste à fabriquer une image colorée mentale à l'aide d'un code.....La tapisserie est un exercice essentiel. Telle que je l'ai pratiquée, c'est peut-être une volonté de mettre en question les moindres détails d'une oeuvre faite sur un plan à deux dimensions" (propos recueillis dans Cat. Exp. Prassinos, rétrospective de l'oeuvre peint et dessiné, Puyricard, 1983) Voilà pour le credo.

C'est en 1951 que Prassinos réalise ses premiers cartons (la plupart, 150 environ, seront tissés par l'atelier Goubely); puis il rejoint l'A.P.C.T. (Association des Peintres-Cartonniers de Tapisserie). Après quelques cartons sur le thème des oiseaux, Prassinos, comme d'autres artistes proches de Lurçat pourtant (Matégot, Wogensky,...), orientera résolument la tapisserie vers l'abstraction, dans un style personnel fait de formes sinueuses imbriquées et de tons contrastés (souvent dans une gamme de couleurs noir-rouge-marron-beige).

Nous avons ici une des premières réalisations tissées de Prassinos, en 1952, sur le thème des oiseaux, couplés ici aux avions, dans une thématique très répandue à cette époque chez les peintres-cartonniers (Matégot, Jullien, Tourlière et surtout Wogensky,...; par ailleurs, le Mobilier National a acquis cette tapisserie, tandis que l'Etat, en 1956, commandera à l'artiste,pour le Centre Aéronautique de Paris, 2 tapisseries sur le thème des "Habitants du Ciel"). Elle permet à l'artiste d'exprimer son goût pour le mouvement, dans un style encore géométrique, et qui n'a pas encore complètement délaissé la figuration. Etrangement, le carton semble avoir été tissé dans une autre gamme chromatique, à fond jaune, avec les motifs en dégradés de gris (cf. http://www.marioprassinos.com/tapisserie/index.htm) : y aurait-il eu confusion dans le nuancier à partir du carton numéroté (un exemple fameux est le tissage du"Verseau" de Saint-Saëns dans 2 palettes distinctes), ou l'artiste, encore tâtonnant, a-t-il voulu tenter le tissage dans 2 gammes chromatiques différentes du même carton ?

 

Bibliographie :
Cat. Expo. Prassinos, Tapisseries monumentales, abbaye de Montmajour, Arles, 1974
Cat. Expo. Mario Prassinos, Tapisseries , Aubusson, Musée départemental de la Tapisserie, 1984
Cat. Expo. Prassinos, Tapisseries, Angers, Musée Jean Lurçat et de la Tapisserie Contemporaine, 1988

Hauteur (en cm) : 
145
Largeur (en cm) : 
193